À bien des égards, la situation des ressortissants algériens est différente de celle des autres ressortissants étrangers.

En effet, leur situation relève de l’accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié, et non du CESEDA, le code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile. […] 

Sur certains points, la situation des ressortissants algériens est plus favorable que celle des autres étrangers, par exemple pour les personnes présentes en France depuis au moins 10 ans, qui bénéficient d’un titre de séjour de plein droit de ce seul fait (art. 6-1 de l’accord), tandis que sur d’autres points, elle est plus défavorable, […] 

Pour continuer la lecture de cet article, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Pour plus d’information sur le droit des étrangers, consulter mon site et mon blog.

Bonne lecture